Nord-Kivu/Nouvelle attaque à Rutshuru : ''le silence de Kinshasa inquiète'', Francine Muyumba

La sénatrice Francine Muyumba. Ph de tiers.

Le nouvel affrontement entre les FARDC et un groupe armé qui serait assimilé au M23 signalé à Chanzu et à Runyinyi en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, fait réagir plusieurs personnalités au pays.

La sénatrice Francine Muyumba a, dans un message sur son compte Twitter consulté par Election-net.com ce lundi 8 novembre 2021, dénoncé le silence du pouvoir central face aux incursions en répétition à l'Est du pays.

''De cœur avec la population de Rutshuru et nos encouragements à nos soldats FARDC. L’insécurité bat records dans le grand Est du pays et les incursions à répétition deviennent de plus en plus préoccupantes. Le silence de Kinshasa inquiète. Les amitiés oui, mais le Congo d’abord'', a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Il sied de noter que suite à ce nouvel affrontement, des populations se dirigent vers Rutshuru centre et d'autres en Ouganda, le pays voisin.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *