Nord-Kivu : "l'Ouganda déplace des bornes frontalières en plein parc des Virunga", alerte un Notable

Le parc de Virunga/Ph de tiers.

Détenus dans la prison de Katwe en Ouganda depuis plusieurs mois, 35 pêcheurs congolais arrêtés sur les eaux du lac Édouard ont recouvré leur liberté.

Ils sont revenus au pays via le poste frontalier de Kasindi en territoire de Beni au Nord-Kivu, le mercredi dernier.

Selon Mbusa Mukanda, un des notables de Rutshuru, d'autres pêcheurs sont encore detenus en Ouganda après avoir été arrêtés pour violation de la limite lacustre entre la République Démocratique du Congo et l'Ouganda.

"Nous rappelons que 59 pêcheurs Congolais restent sous le 4 mûrs des prisons Ougandaises, plus 54 moteurs hors-bords et plusieurs autres matériels de pêche", fait-il savoir avant d'alerter les autorités congolaises :

"Nous profitons de cette occasion pour rappeler nos autorités, à tous les niveaux, que les Ougandais ont déplacé les bornes frontières de la RDC en déviation de la rivière Ishasha en plein parc national des Virunga. D'où, nous demandons l'implication de tout le monde pour que ce dossier puisse être vite résolu".

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *