Nord-Kivu: l'ICCN alerte sur les ventes illégales de terrains dans le parc national de Virunga

Iccn

L'institut national pour la conservation de la nature (ICCN) s'est dit avoir constaté avec regret les ventes illégales de terrains à l'intérieur du parc national de Virunga (Pnvi), au niveau du quartier Mugunga en ville de Goma, et à Mubambiro, à shove ainsi qu'à Nzulo dans le groupement Kamuronza en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Dans un communiqué consulté par election-net-com ce mardi 18 août 2020, l'ICCN révèle que les auteurs de ces forfaits ont affirmé faussement que la justice congolaise leur avait cédé des portions de terres dans le parc alors que la loi en vigueur interdit toute ces pratiques.

Ainsi, l'ICCN rappelle que le parc national de Virunga reste une aire protégée dont l'intégrité est sauvegardée au titre de la loi nº014/03 du 11 février 2014, relative à la conservation de la nature.

Par ailleurs, il invite la population à la plus grande vigilance face à ces manœuvres qui abusent de la confiance des honnêtes citoyens et met en garde les auteurs de ces activités illégales qui les exposent à des poursuites judiciaires.

Enfin, Emmanuel de Mérode directeur et chef de site du parc national de virunga, indique que la direction du parc privilégie les voies pacifiques et légales pour la résolution de cette tentative d'envahissement dans le meilleur délais.

Prince Bagheni, à Goma