Nord-Kivu : Les étudiants exigent la reprise des activités académiques et scolaires

Campus universitaire du Lac dit Kinyumba. Photo Enet/Prince B

Dans un communiqué parvenu à Election-net.com ce vendredi 8 janvier 2021, les étudiants de la province du Nord-Kivu ont montré leur position par rapport au report des activités académiques et scolaires.

Tout en reconnaissant les efforts que le Chef de l’Etat se veut consentir pour l’épanouissement du peuple congolais, ceux-ci se disent qu’ils ont l’obligation de veiller aussi à ce que leur éducation et celle de leurs cadets des écoles primaires et secondaires demeurent de qualité
pour garantir à notre pays un avenir radieux.

Cependant, ils disent avoir remarqué avec amertume que les secteurs académique et scolaire au pays deviennent de plus en plus menacés par plusieurs évènements politiques, notamment la proclamation de la gratuité non effective, la proclamation de l’Etat d’urgence sanitaire et maintenant uniquement la paralysie des activités académiques et scolaires pour motif de lutte contre la deuxième vague de covid19 ”que nous jugeons désormais inappropriée et injustes, compte tenu du contexte actuel de notre pays et de son peuple”

Ainsi, ils demandent augouvernement congolais, de relancer partout moyen et voie la reprise et ouverture des activités scolaires et académiques à partir de ce lundi 11 janvier 2021, et privilégier beaucoup plus le respect des gestes et mesures barrières (port de masque, lavage des mains, etc.);

Enfin, ils demandent auxautorités de se rassurer que la question de gratuité scolaire ne pose plus problème afin que l’éducation de nos apprenants ne soit plus interrompue.

”Nous ne permettrons plus une seule seconde que l’éducation de la jeunesse congolaise
soit autant bafouée. Ainsi, à défaut d’une réponse favorable à notre revendication, nous réclamerons nos droits par d’autres voies plus éloquentes”, ont-ils conclu

Prince Bagheni, à Goma