Nord-Kivu : Le budget chiffré à plus de 158 milliards de francs congolais déclaré recevable.

Ecouter cette information

Le projet d’édit budgétaire de la province du Nord-Kivu pour l’exercice 2020 présenté à l’Assemblée provinciale par le gouverneur de province NZANZU KASIVITA CARLY ce samedi 7 décembre 2019

C’est dans la plénière organisée pour cette fin, que ce projet dédit budgétaire chiffré à plus de 158 milliards de francs congolais a été déclaré recevable par une majorité des élus provinciaux.

À noter que ce budget va permettre au gouvernement provincial, de matérialiser sa vision de gouvernance résumée en cinq piliers, tel que contenu dans son programme quinquennal présenté lors de son investiture il y a quelque mois aux élus de la province.

Ces piliers qui se résument en cinq points, une fois réalisés, la population pourrait être soulagée.

-Renforcement de la gouvernance et de l’autorité de l’Etat, consolidation de la paix et de la cohésion sociale et l’accès à la justice ;
-Relance, diversification, transformation de l’économie et création d’emplois ;
-Reconstruction et développement des infrastructures modernes et intégrées;
-Développement social pour l’accès équitable aux services sociaux de base, l’amélioration des conditions de vies et la valorisation des ressources humaines ;
-Protection de l’environnement, aménagement du territoire et développement durable et équilibré”

Au terme des questions et suggestions des députés, Carly Nzanzu Kasivita est revenu au perchoir pour fournir les éléments de réponse à tous les élus qui sont intervenus, il est parvenu à satisfaire plus d’une moitié de députés, sur 46 présents dans la salle, 36 ont été d’accord avec son budget, 8 ont voté contre et 2 se sont abstenus.

Pour rappel, ce projet budgétaire a été déclaré recevable à un moment où la province du Nord Kivu fait face à une situation sécuritaire inquiétante surtout dans la partie nord de la province où les rebelles principalement les ADF ne cessent de semer la terreur dans le chef de la population, sans être négativiste, certains observateurs penseraient que, la solution au problème de l’insécurité ne se retrouverait pas dans ce budget par le fait qu’il y a un chiffre minim prevu pour ce secteur:
“On a alloué à peu près 0.2% à la sécurité, chose qui m’a obligé de dire tout haut qu’il est un budget irréaliste, comment un tel chiffre pourrait aider la province à mettre fin au banditisme urbain, le kidnapping et tous les mouvements rebelles qui pullulent dans plus d’un territoire au nord Kivu ? S’est-il questionné promesse matofali un parmi les 8 députés qui ont voté contre ce budget.

Prince bagheni Depuis Goma