Nord-Kivu : l'armée répond aux députés anti-état de siège

Antony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1. Photo ENET/ Dieubon M.

Les voix des députés ne convergent pas autour du maintien ou non de l'état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Si les uns appuient la prorogation de cette mesure, d'autres par contre, pensent qu'elle doit être levée au vu des résultats depuis son instauration.

En réaction, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont, au cours d’une conférence animée dernièrement en ville de Butembo au Nord-Kivu, fustigé les prises de position de certains élus qui risqueraient de soulever la population contre l’armée. Le lieutenant Antony Mualushayi affirme que l'armée est informée de toutes les initiatives entreprises dans ce sens.

" Je sais qu'il y a des députés qui ont fait des tournées dans le territoire pour soulever la population contre l’état de siège. On a déjà l'information… le gouverneur militaire a défendu le bilan de l'état de siège et a révélé que ces députés sont payés par le gouverneur de province. Je ne suis pas porte-parole du gouverneur, mais je vous confirme que ces députés qui font trop de bruits aujourd'hui, touchent quelque chose des mains du gouverneur", fait savoir le porte-parole des opérations Sokolo1, avant d'enchaîner :

"Parce qu'ils n'ont pas encore reçu leur argent, ils font trop de bruits. Ce n'est pas pour l'intérêt de la population, mais c'est pour leurs intérêts… ce sont les députés qui sont censés de donner la bonne information et surtout apaiser la population, mais la façon dont nous voyons ce groupe de députés évolué, c'est dans le sens de soulever la population contre l’armée".

Bientôt trois mois, l'administration militaire a remplacé celle militaire. Depuis lors, l'armée indique maintenir la pression sur les groupes armés afin de ramener la paix dans les régions secouées par l'insécurité au Nord-Kivu comme en Ituri.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *