Nord-Kivu: l'armée annonce une enquête sur la présence supposée des éléments des forces Rwandaises à Nyiragongo

Photo d'illustration des militaires rwandais qui sillonnent à Buhumba © photo de tiers

Le porte-parole de la 34 ème région militaire a affirmé à Election-net que les services du commandement travaillent pour confirmer ou infirmer de la présence des troupes rwandaises sur le sol congolais à Nyiragongo. Pour l'armée, le moment n'est pas venu pour confirmer ou infirmer cette information, le Major Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole Sokola 2 assure que les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) vont enquêter sur cette prétendue présence des éléments rwandais sur le sol congolais.

« Ce n’est pas le moment de confirmer ou d’infirmer. Comme je vous le dit l’armée a ses propres sources. A l’heure où je parle nos éléments commis à ce travail sont sur terrain. Si ces services nous amènent des informations qui corroborent avec allégations de ce groupe de la jeunesse, nous allons activer des mécanismes pour la structure qui gère ce genre de question au niveau de la sous région sera saisie », a réagi le porte-parole des opérations Sokola 2.

Le conseil territorial de la jeunesse de Nyiragongo (CTJ-Nyiragongo) a alerté mardi sur la présence de l'armée Rwandaise sur le sol congolais précisément à Kabara dans le groupement Kibumba, en territoire de Nyiragongo.

Selon KITALYABOSHI NDACHO Eric, Président du CPJ, plus de deux semaines Les militaires Rwandais sont aperçus dans cette partie du Nord-Kivu vers la frontière Congolo-Rwandaise. Et leur traversée sur le sol congolais est faite chaque jour pour une destination inconnue.

''La traversée d'hommes armés sur le sol congolais s'observe du jour au jour depuis maintenant plus deux semaines qui se dirigent à une destination inconnue'', a-t-il affirmé à election-net.com

Selon lui, la plupart des personnes qui fréquentent le parc national des Virunga perçoivent ces militaires Rwandais qui sont sur le territoire congolais sans que leur objectif ne soit connu.

La société civile du territoire de Nyirangongo alerte à plusieurs fois de la présence de l'armée rwandaise dans cette partie du Nord-Kivu.

Prince Bagheni, à Goma