Nord-Kivu : lancement d'une campagne de dénonciation du "racisme" dans un hôtel de Goma

Une campagne de dénonciation du "racisme" dans un hôtel de Goma

Comme par surprise, en ce 21ème siècle, le racisme se porte bien dans un hôtel de la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu, malheureusement entretenu par les congolais à l'égard de leurs frères, apprend-t-on.

Election-net.com a récoupé les propos de quelques indignés qui sont pour la plupart des artistes slameurs de la ville volcanique.

Avec des papiers en mains où l'on peut lire ''Stop Racisme à l'hôtel Karibu", ceux-ci se mobilisent pour dénoncer ce racisme à ciel ouvert dans la capitale du Nord-Kivu.

C'est le cas de Depaul Bakulu, indigné, il fustige cette pratique sur son story.

''Nous pouvons digérer certaines choses, mais pas le racisme chez nous et par nos frères. Nous dénonçons cette pratique'', a-t-il souligné.

Une autre personne victime de ce racisme qui s'est confiée à election-net.com sous anonymat a indiqué que la piscine de l'hôtel Karibu est réservé aux Blancs.

''La première fois, j'y étais, je voulais profiter de la piscine avec mes amis, on nous a interdit, en nous disant que c'est réserver aux Blancs, on pensait que c'était de la blague. On s'était dit que ce n'était pas peut être une chance aujourd'hui, on rentre, peut-être il y a une réunion, il y a des gens importants qui font une réunion là-bas ,c'est pourquoi on nous dit ça, parce que l'on n’arrive pas à comprendre et nous sommes rentrés. En revenant, c'était le week-end, on nous a arrêtés à la porte, on nous a dit que l'accès, c'est aux Blancs seulement, on s'est dit, ça, c'est trop, un hôtel qui se trouve dans notre ville et puis on refuse l'accès aux noirs, ça, c'est du racisme chez nous'', a-t-elle témoigné.

Par ailleurs, elle a souligné une complicité des certains compatriotes.

"[…], en plus, ce sont les gardiens noirs qui sont à la porte et qui nous disent, non, c'est réserver aux Blancs, rentrer. C'est pour ça, qu'on s'est dit que l'on va lancer une compagne pour dire NON à ce racisme'', a-t-elle déclaré.

Il sied de noter que nos efforts pour joindre les responsables de l'hôtel Karibu n'ont pas abouti.

Prince Bagheni, à Goma

1 thought on “Nord-Kivu : lancement d'une campagne de dénonciation du "racisme" dans un hôtel de Goma

  1. quelle histoire ça! Même dans le super marché "OK MARKET" j'ai été surprise que le salon de coiffure à l'interieur soit uniquement pour les blancs lorsque j'ai voulu y accéder la fois passée. Goma ne nous appartient plus on dirait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *