Nord-Kivu : ”La population riveraine souffre comme si on est dans un non-État”, J.P Ngahangondi

Illustration

Le député provincial Jean-Paul Paluku Ngahangondi a fait certaines dénonciations sur les actes barbares perpétrés par les miliciens maï-maï à Chanika en territoire de Beni.

Cet élu du Nord-Kivu souligne que par semaine ces miliciens exigent 10 000 Fc à chaque pêcheur qui oeuvre sur les eaux de Lac Édouard, pour un jeton.

”La population riveraine souffre énormément comme si on est dans un non État. Nous réitérons notre demande auprès du Gouverneur militaire du Nord-kivu, celle de déclencher urgement les opérations militaires contre ces miliciens maï-maï à Kyavinyonge et dans d’autres villages au bord du Lac Edouard. Et ce, pour libérer la population sous le joug de ce hors la loi mais également les maternités des poissons”, a-t-il indiqué à election-net.com

Cependant, Jean-Paul Paluku Ngahangondi rappelle qu’un État de siège est un moment propice pour pacifier notre Province et les territoires. ”Les opérations militaires de grande envergure contre tous les groupes armés sont tellement attendues par la population du Territoire de Beni longtemps meurtrie”, indique t-il.

Enfin, il a souligné que les ADF et les maï-maï sont tous ennemis de la population et de la République, et ne doivent pas bénéficier de la compassion de qui que ce soit. ”Ouvrez, Ouvrez, Ouvrez le feu SVP! Vous avez le soutien de l’Eternel Dieu des armées, le soutien du peuple et du Président de la République. La paix c’est aujourd’hui ou jamais”, a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

1xbet Code Promo ENET2021