Nord-Kivu : la piste de l'aéroport de Goma rallongée de nouveau

Vue de la piste réhabilitée de l'aéroport internationale de Goma ©photo de tiers

La cérémonie de remise de la piste allongée à  3000 mètres et du tarmac réhabilité ont eu lieu mardi à l'aéroport internationale de Goma.

Ces travaux ont été exécutés par l'entreprise  chinoise CFHEC dans le cadre du Projet d’Amélioration de la Sécurité à l’Aéroport de Goma, (PASAG) du gouvernement sur financement de la banque Mondiale  et exécuté par la cellule d’exécution du projet de transport multimodal, CPTM à hauteur de 52 millions de dollars américains dans le but d’améliorer la sécurité, la sûreté et les opérations de l’aéroport dont la piste avait été détruite une partie par les  laves volcaniques à la suite de l’éruption volcanique de 2002.

Le gouverneur du Nord-Kivu a indiqué  dans son discours qu'après la détérioration d'une partie de la piste, plusieurs accidents  s'en sont suivis notamment des crashs d'avion.

Cette situation a animé la volonté de la République à pouvoir assurer la sécurité et la sûreté de nos aéronefs mais aussi de tous les passagers qui utilisent l'aéroport de Goma”, poursuivant que cette infrastructures  va être très utile pour les enfants du Nord-Kivu dans le cadre des échanges commerciaux.

Par ailleurs,Carly Nzanzu Kasivita a plaidé  pour l'amélioration de l'aérogare dont les travaux annoncés n'ont jamais débuté.

“C'est bon nous avons une bonne piste, 3000 mètres , nous avons un tarmac, mais il nous faut encore une aérogare pour s'assurer que la sécurité de nos passagers est garantie. Vous avez bien suivi le Coordonnateur de CPTM , il y a encore des travaux qui sont en chantier , la tour de contrôle mais il faudra canaliser les eaux de l'aéroport vers le lac”, a t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma