Nord-Kivu : "intense pression" de l'armée sur les groupes armés

Ph.Illustration

Les opérations militaires menées par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) contre les groupes armés se poursuivent dans les provinces sous l'état de siège : le Nord-Kivu et l'Ituri.

L'assurance est du ministre national de la Défense et Anciens Combattants Gilbert Kabanda. Selon lui, au Nord-Kivu par exemple, l'armée maintient la pression contre les forces négatives.

"Les Forces loyalistes exercent une intense pression sur les ennemis de la paix dans le Nord-Kivu. Autant les assauts et les contre-offensives sont lancés pour reconquérir les localités occupées, autant les FARDC s'adaptent à la nature de l'activisme des assaillants pour maintenir la posture de combat sur l'assemble des fronts et consolider les gains des opérations passées", lit-on dans le compte rendu du récent conseil des ministres consulté par election-net.com.

Parlant de la situation sécuritaire sur l'ensemble du territoire national, le ministre Gilbert Kabanda a affirmé qu'elle est "calme et sous contrôle" de l'armée régulière.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *