Nord-Kivu : ''Il y a plus de rendus grâce à l'état de siège'', Simon Mukenge

un représentant de rendus et un officier Fardc à Kashuga. photo de tiers

Le collectif des forces vives de la République Démocratique du Congo a au cours d'un point de presse tenu à Goma, au Nord-Kivu ce samedi 14 août 2021 salué l'initiative de l'état de siège décrété par Felix Tshisekedi au Nord-Kivu et en Ituri depuis mai dernier.

Simon Mukenge un des animateurs de cette structure a souligné à election-net.com qu'il y a des avancées depuis que cette mesure a été prise par les autorités. Ce qui se manifeste selon lui, par la reddition des groupes rebelles dans plusieurs territoires.

Ainsi, il a indiqué qu'en territoire de Masisi où il y a au-moins une dizaine des groupes, déjà 2.200 miliciens se sont rendus aux Forces armées de la République Démocratique du Congo.

Simon Mukenge activiste pro-démocratie de Goma, photo Enet/Prince B

''En territoire de Walikale, l'on nous signale une centaine des rendus y compris les grands chefs rebelles'', a-t-il dit.

Et de poursuivre

''En territoire de Rutshuru, un chef rebelle s'est rendu avec ses éléments et dans le Lubero deux chefs rebelles se sont déjà rendus'', a-t-il fait savoir.

Enfin, il a saisi l'occasion pour demander aux autres chefs rebelles à se rendre, tout en plaidant pour la protection et l'encadrement de tous les rendus par l'État congolais.

''[…], la bonne prise en charge de ces rendus va donner le stimulus aux autres groupes à cesser des exactions. Nous savons que c'est grâce à l'état de siège que tous ces miliciens se sont rendus, le développement passera aussi par cet état de siège'', a-t-il chuté..

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *