Nord-Kivu/État de siège : les groupes armés de Lubero"maîtrisés"

Colonel Donat Mandonga, administrateur militaire du territoire de Lubero. Photo Enet/Prince B

À son arrivée à Goma au Nord-Kivu ce dimanche 1 AOUT 2021, l'administrateur militaire du territoire de Lubero a souligné à la presse que sur le plan sécuritaire, rien n'est à déplorer dans son entité.

Le colonel Donat Mandonga, a souligné à l'opinion qu'à son arrivée en territoire de Lubero, il y avait plusieurs groupes armés locaux qui étaient très actifs. Sans parler du nombre, il a souligné que la plupart de ces groupes ont été maîtrisés par l'armée loyaliste.

''[…], Pour le moment, à Lubero il n'y a pas d'insécurité, on a essayé de maîtriser tous les groupes armés'', a-t-il souligné laconiquement à Election-net.com

Parlant de l'état de siège, il a fait savoir que dans l'entité qui est sous son administration, ''il y a plus d'une avancée tout en précisant que d'ici quelque jours tout Lubero sera pacifié''.

Enfin, il a souligné que le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire (DDRC) pourrait favoriser un encadrement de tous les groupes armés dans les territoires de Lubero qui, pour la plupart ont déjà montré cette volonté de travailler pour la paix.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *