Nord-Kivu/État de siège: la société civile appelle Félix Tshisekedi à l'évaluation urgente avec toutes les forces vives

Lieutenant-Général NDIMA KONGBA CONSTANT, gouverneur militaire du Nord Kivu

Dans une déclaration parvenue à Election-net.com ce samedi 25 septembre 2021, la société civile forces vives du Nord-Kivu a montré sa position par rapport à l'état de siège depuis qu'il a été décrété au Nord-Kivu et en Ituri par le Chef de l'État.

Cette structure citoyenne appelle Félix Antoine Tshisekedi à convoquer dans l'urgence les assises d'évaluation de cette mesure, assises auxquelles pourront prendre part les députés Nationaux, membres de la commission de défense et sécurité, le premier ministre, les Ministres de l'intérieur et sécurité, les Ministres de la défense, le chef d'État major général des FARDC, le commissaire général de la police nationale congolaise, le gouverneur, la société du Nord-Kivu à Goma ou à Beni.

À défaut d'y répondre endéans 14 jours, la société civile se réserve le plein droit d'engager les actions de contrainte pour obtenir la paix et la sécurité.

Il sied de noter que depuis la décélération du président Félix Antoine Tshisekedi à l'assemblée générale de l'ONU sur ''les avancées'', nombreuses structures n'ont pas retenu leur mécontentement. Pour elles, le discours du chef de l'État est contraire à la réalité sur terrain.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *