Nord-Kivu/ Éruption Nyiragongo : Environ 416 000 déplacées déjà (rapport)

Les déplacés suite à l'eruption volcanique/ ENET/ Prince Bagheni

Ces statistiques sont révélées par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations-Unies, OCHA-RDC, dans son rapport publié ce dimanche 30 mai, parvenu à election-net-com ce lundi 31 mai.

Le nombre total de déplacés liés à l’éruption volcanique est estimé par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), citée par OCHA-RDC, à 415.700 personnes.

Ces dernières sont réparties dans plus de 10 zones à l’intérieur du pays(Bukavu ville, Idjwi, Kalehe(Monica), Kabare, Masisi(Sake), Rutshuru, Nyiragongo, Lubero, Goma, Butembo) et au-delà des frontières de la République Démocratique du Congo (au Rwanda), fait savoir ce rapport.

Cependant, OCHA-RDC souligne que “les personnes déplacées dans certaines zones ont des difficultés à se loger. Certains risques de devoir quitter leur abri comme pour plus de 600 déplacés qui occupent les locaux de l’école Lwanga à Minoava et dont les cours doivent reprendre ce 31 mai”.

En effet, “Plus de 56.000 déplacés ont été enregistrés sur l’axe Sake-Bweremana”, indique ce rapport. Ces personnes, sont, selon OCHA-RDC, installées dans les familles d’accueil, les églises et les sites publics.

Par ailleurs, “des mouvements pendulaires de population entre Goma et Sake sont observés depuis le 29 mai 2021”, ajoute ce même rapport.

Selon les informations qu’OCHA-RDC dit recevoir des autorités, des partenaires et des personnes déplacées, “il y a une claire intention de retour des personnes déplacées notamment dans la population adulte à la différence des enfants plus traumatisés”.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

1xbet Code Promo ENET2021