Nord-Kivu : Deux journées ”ville morte” décrétées par les mouvements citoyens et les étudiants à Goma

Rond point Instigo en ville de Goma. ElectionNet. ©Prince B.

Les mouvements citoyens, étudiants et organisations des jeunes en ville de Goma, décrètent deux journées ”ville morte”, c’est-à-dire le jeudi 8 avril et vendredi 9 avril 2021.

Dans une déclaration lue devant la presse, ce mercredi 7 avril 2021, ceux-ci ne pas se taire face à la situation sécuritaire en territoire de Beni, là que selon eux, les opérations militaires ne produisent pas un bon résultat faute d’un engagement politique sérieux du gouvernement central et par manque des moyens conséquents au front ainsi que l’affairisme au sein de l’armée et l’impunité dont bénéficient ceux-là qui détournent les fonds des militaires patriotes.

Cependant, ces mouvements appellent la population à participer à une marche pacifique prévue pour le jeudi 8 avril. Et ce, pour exiger le départ des casques bleus, une marche qui, selon eux, se tiendra dans la non-violence.

En outre, il a été mentionné dans cette déclaration que les casques bleus de la MONUSCO ont failli à leur mandat de la protection des civils. ”[…], Nous vous invitons à partir car vous êtes incapables d’accomplir ce mandat pour lequel vous êtes là. Ceci n’est qu’une continuation d’une série des manifestations à travers lesquelles nous exprimons et exprimerons notre ras-le-bol”, a dit à election-net.com, Espoir Ngalukiye, militant de la lucha.

Enfin, il a été rappelé à Félix Tshisekedi qu’il a un rôle capital à jouer pour la poursuite et/ou la cessation de ces crimes qui, en dépit de ses promesses, ils se commettent contre les populations civiles en territoire de Beni et environs.

En rappel, seulement pour le mois de mars 2021, au total 103 personnes ont été tuées dans le seul territoire de Beni sans que le gouvernement congolais ne s’émeuve outre mesure. ”Aucun message de compassion de la part du Chef de l’État, ni d’aucune autorité tant nationale que provinciale”, regrette espoir Ngalukiye.

Prince Bagheni, à Goma