Nord-Kivu : Deux attaques des présumés rebelles ADF déjouées par l'armée à Beni

Quelques militaires des FARDC/Photo de tiers.

Les localités de Loselose et Mwenda en territoire de Beni au Nord-Kivu, ont été la cible des présumés rebelles ADF ce lundi 28 décembre 2020.

Les assaillants qui ont attaqué ces agglomérations à différentes heures ont vu leur aventure stoppée par les rouleaux compresseurs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). C'est ce que révèle les forces vives dans la région à election-net.com.

" Nous avons eu la chance, les forces de sécurité ont vite intercepté les ennemis. Il est difficile d'établir un quelconque bilan pour le moment, toutefois, leur éclaireur a été arrêté par nos militaires. La psychose a régné au point que certains habitants ont jugé mieux de vider la zone", rapporte la société civile locale par le biais de son président, Jeremie Mbweki.

Ces enièmes attaques repoussées par les interviennent alors que le secteur Ruwenzori tranverse les moments cruciaux de son histoire suite aux tueries en masse des civils. Une situation qui impacte négativement sur le vécu quotidien des habitants.

Dieubon Mughenze depuis Beni