Nord-Kivu : Des sujets étrangers parmi les personnes interpellées à Goma

Quelques manifestants Udps/Kisangani embarqués dans une pick-up de la police lors des interpellations de ce jeudi matin, photo, Enet

En conseil de ministres, le ministre la défense nationale a fait l'état de la situation sécuritaire en République démocratique du Congo (RDC), qui selon lui, demeure relativement calme et sous contrôle des forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

En ce qui concerne la ville de Goma en province du Nord Kivu, le ministre a signifié au conseil que le bouclage mené par les Forces de l'ordre le 18 Juillet 2021 au quartier Bujovu pour réduire la circulation des armes, a favorisé le retour de la paix dans cette partie du Nord-Kivu.

Cependant, il a souligné que cette opération "s'est soldée par l'interpellation de 139 personnes dont une dizaine des militaires des FARDC, et Neuf ressortissants étrangers mis à la disposition des services de migration", a-t-il indiqué.

D'après lui, 66 de  ces 139 personnes ont été relâchées et 73 autres transférées à la prison de Munzenze.

Il faut signaler que des armes ont été aussi récupérées lors de cette opération.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *