Nord-Kivu : ''Depuis l'état de siège, le présumé ADF n'a jamais été inquiété'', Alain Siwako

Un des présumés rebelles ADF arrêtés/ Photo de tiers

Le député provincial Alain Siwako a fait une lecture par rapport à l'état de siège, selon lui, il n'y a pas une différence entre les opérations sokola1 et l'état de siège.

Dans une déclaration parvenue à Election-net.com ce jeudi 1 juillet 2021, cet élu de Beni territoire a fait savoir que les moyens, stratégies sont restés les mêmes avant et pendant cet état de siège.

''Depuis l'état de siège, le présumé ADF n'a jamais été inquiété. il circule en homme libre dans les Territoires de Beni et IRUMU'', a-t-il indiqué

Cependant, cet élu du peuple a souligné que l'opinion pensait que l'armée pourrait se mettre à chercher l'ennemi dans la brousse durant cet état de siège, ''ce qui n'est pas fait malheureusement''

''[…]Moi même je croyais que dans l'état de siège, il va s'agir de chercher le présumé ADF ds la brousse où il se cache et en finir dans un laps de temps , mais hélas,tout ce qu'on attendait n'est pas encore arrivé'', a-t-il déploré.

Enfin, il a souligné que les territoires de Beni et irumu continuent à enterrer leurs enfants, malgré que le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi connaît les réalités qui étaient cachées

''[…], le chef de l'Etat connait déjà toutes les réalités qui étaient cachées,je crois qu'il faut bien réorganiser les opérations sokola1 et mettre fin à l'état de siège qui n'est pas l'ultime stratégie'' a-t-il chuté.

Selon l'armée plus de 100 combattants ADF ont été tués en Ituri et des localités conquises depuis l'instauration de l'état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *