Nord-Kivu : Décès du professeur Godefroid Kä mana

La pandémie de la covid-19 vient d'occasionner une perte énorme dans la communauté scientifique en République démocratique du Congo et particulièrement à Goma au Nord-Kivu, un autre baobab vient de partir, il s'agit du professeur Godefroid Kä mana, président du Pole Institute (institut interculturel dans la région des Grands Lacs).

C'est ce jeudi 15 juillet 2021 que la nouvelle est tombée, plus d'un était informé que le professeur Kä mana était interné au niveau de CIMAK. Les pleurs s'intensifient, journalistes, politiques, étudiants, musiciens, tous ne savent pas dissimuler leur chagrin.

Le gouverneur civil du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita n'est pas resté silencieux après l'annonce de cette mort, dans un message sur son compte Twitter, il a souligné que si l'on avait la possibilité de donner un avis sur le temps de sa mort, le prof Godefroid Kämana serait parmi ceux-là qui quitteraient le bus le dernier. ''Cela au regard de son travail énorme dans la formation des élites et son engagement pour une société nouvelle'', a dit Carly Nzanzu Kasivita

En rappel, Godefroid Kämana était Docteur en philosophie (Université de Bruxelles ), docteur en théologie (Université de Strasbourg ) et pasteur de l'église réformée africaine. Il était un analyste politique congolais qui ne cède à aucun ''prêt-à-penser'' et osait une réflexion libre et exigeante sur le passé, le présent et le devenir de la République Démocratique du Congo et plus largement de l'Afrique.

Il était, entre autre, l'auteur de la Théologie africaine pour un temps de crise christianisme et reconstruction de l'Afrique va-t-elle mourir ? Essai d'éthique politique, (Éd.Karthala) ; l'Afrique va-t-elle mourir? (Ed.Ducerf) ; Destinée négro-africaine, expérience de la dérive et énergétique du sens (Éd.De L'Archipel).

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *