Nord-Kivu/Covid-19: le parlement de jeune invite le gouverneur à lever les mesures de couvre-feu à Goma.

Depuis le début des mesures de couvre feu à Goma, chef-lieu de la Province du Nord-Kivu, plusieurs observateurs dénoncent des déviations des forces de l'ordre dans le suivi de l'application des mesures pour combattre la Covid-19 . Johnson Ishara Butaragaza, président du parlement de jeunes au Nord-Kivu, invite l'autorité provinciale à lever la mesure de couvre-feu dans la ville de Goma, et mobiliser la population à une haute vigilance.

Pour lui, l'autorité doit renvoyer l'heure du début de ce couvre feu à 22 heures, pour permettre à chaque citoyen de retourner chez soi sans être tracassé.

''En tant que citoyen, nous avons le devoir de contribuer aussi à la sécurité de notre pays, nous ignorons ce qui se passe dans notre ville quand tout le monde est enfermé chez lui impuissamment" ,a insisté Butaragaza

Par ailleurs, constate-t-il que le peuple se lamente à cause du traitement lui infliger par certains policiers le soir d'où la nécessité d'interpeller les membres du Conseil de Sécurité de la ville de Goma, pour revenir à leur décision.

Pour rappel, c'est depuis mercredi 19 mai 2020 que les mesures de couvre feu ont été instaurées à Goma entre 20 heures et 5heures pour limiter les mouvements de population afin de stopper la chaîne de contamination de la Covid-19.

Prince Bagheni, à Goma