Nord-Kivu/Covid 19 : le cortège funèbre ne doit plus dépasser trois véhicules (officiel)

Ecouter cette information

Après avoir constaté la flambée des cas positifs de la Covid 19, le gouvernement provincial du Nord-Kivu hausse le ton et invite toutes les couches de la population à s’approprier la lutte contre cette pandémie mortelle.

Dans un communiqué officiel lu ce samedi 8 août 2020 par Jean Bosco Sebishimbo, Ministre provincial de l’intérieur et porte parole du gouvernement, il a été rappelé à la population les mesures barrières, notamment le port correct et obligatoire des masques à tout lieu public, la distanciation physique d’au-moins 1 mètre, la limitation du nombre des passagers dans les véhicules et transport à commun, le lavage régulier des mains.

Pour la question des funérailles, il a été interdit l’organisation à domicile des deuils, la dépouille mortelle doit être directement acheminée de la morgue aux cimetières, et cela avec un effectif très limité.

”le cortège funèbre ne doit pas dépassé trois véhicules, et à chaque point d’entrée les dispositifs d’hygiène doivent être installés, boutique, banque, entreprise privée et publique, hôpitaux, marché, écoles, Camp Militaire ect… Sont concernés par ces mesures”, a t-il martelé.

Enfin, le porte parole du gouvernement provincial a exhorté les chefs d’établissement scolaires et universitaires à veiller à la stricte observance des mesures barrières dans les écoles et universités et cela pour limiter la propagation de cette pandémie, tout en indiquant que les amandes sévères seront infligées à tous les récalcitrants.

En rappel, le cumul des cas au Nord-Kivu est de 413 dont 209 guéris, 59 décès, 4 cas rapatriés dans leurs pays respectifs, et 141 patients sont suivis dans les différentes zones de santé, 3 à Beni, 3 à Butembo, 54 à Goma, 63 à Karisimbi, 5 à Katwa, 5 à Nyiragongo, 5 à Rutshuru, et 3 patients sont sans Zone de santé.

Prince Bagheni, à Goma