Nord-Kivu/Covid-19: Ce que vous devez savoir sur les 20 cas supplémentaires confirmés

Carly Nzanzu KASIVITA, gouverneur de la Province du Nord-Kivu, lors d'une conférence de presse à Goma. Photo de Tiers

Le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, a au cours, d'un point de presse tenu à Goma, ce mercredi 27 mai 2020, dévoilé à l'opinion de l'origine de tous les vingt nouveaux cas supplémentaires notifiés dans sa province par l'Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa.

Carly Nzanzu Kasivita, a indiqué que tous ces cas ne sont pas signalés dans un même milieu, la ville de Goma a notifié 16 cas, Rutshuru, 1 cas ; le territoire de Beni 3 cas, c'est qui donne un total de Vingt cas supplémentaires de la Covid 19 au Nord-Kivu.

Parlant, de cas de Beni territoire, l'autorité provinciale a précisé qu'il s'agit des chauffeurs venus du Kenya en passant par l'Ouganda. Tandis que les 16 cas de la ville touristique de Goma, restent liés à la contamination locale.

Par ailleurs, il a indiqué que le listage de personnes contactes avait donné 446, et c'est dans ces chiffres que les 16 cas qui concernent la ville de Goma, sont venus.
''On n'a pas encore fini à examiner les 456 échantillons envoyés à Kinshasa, on a examiné plus au moins 176 et sur les 176, nous avons eu 20 nouveaux cas positifs'' A t-il indiqué, avant de préciser à la population que la courbe de la pandémie ne cesse de monter au Nord-Kivu, à la suite de la contamination locale.

''Les gens étaient dans l'auto-satisfaction quand nous avions déchargé les 5 premiers cas, beaucoup ont pensé que c'est la fin de la Covid-19. La guerre reste là, seule la bataille était gagnée'', rappelle t-il.

Par ailleurs, le Gouverneur a exprimé une inquiétude sur les trois chauffeurs déclarés positifs, à Beni, qui selon lui, sont sur la route vers Kisangani. Ce qui reste un grand risque pour la population comme les concernés n'ont pas encore une idée sur leur résultat.

Enfin, le Chef de l'exécutif provincial a souligné que le listage des personnes contactes va continuer. Et, s'est dit compter sur la discipline de toute la population du Nord-Kivu, pour vaincre ce fléau.

''Les plus septiques vous disent que la maladie n'existe pas, d'autres disent que c'est un cop. il n'y aura pas d'argent dans la gestion de Covid-19, vous qui pensez au cop, commencez à oublier. Je dois vous le confirmer, nous gérons cette question avec les moyens de la Province dans un contexte très difficile, le Seul moyen qui pourra nous sauver c'est la discipline de la population'' A t-il chuté.

Pour rappel, le cumul des cas au Nord-Kivu, est de 35 cas, dont 6 déclarés guéris, et 29 continuent à être suivis dans les structures médicales en province.

Prince Bagheni, à Goma