Nord-Kivu : conquête d'une base rebelle en plein parc des Virunga

Un-écogarde-du-parc-national-de-Virunga

L'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature annonce la conquête d'une zone jadis occupée par des hommes armés dans la région de Chanika en plein le Parc National des Virunga au Nord-Kivu.

L'ICC affirme que cet exploit intervient après 7 jours d'opérations menées par les écogardes et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans cette partie.

" La direction provinciale de l'ICCN confirme la reprise du contrôle d'une large zone de 144 kilomètres carrés située au parc national des Virunga… cet accomplissement fait suite à une série d'interventions menées par les gardes de l'ICCN durant la période du 23 au 30 septembre 2021 en application de leur mandat de lutte contre la destruction de la faune et de la flore", lit-on dans ce communiqué qui souligne que "250 écogardes prirent part au déploiement".

Enfin, l'ICCN s'assigne la mission de poursuivre "ses efforts pour assurer la protection des écosystèmes du Parc National des Virunga dans le respect de la loi et des droits humains".

En rappel, ce sont les miliciens maï-maï qui insécurisaient davantage la partie de Chanika. Ils exigeaient même des taxes sans quittance à certains pêcheurs congolais exerçant leurs activités de routine sur les eaux du lac Édouard.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *