Nord-Kivu : Certains finalistes ratent le début de la hors session de l’exetat à Beni

Exetat 2020. Ph Tiers

Initialement prévu ce lundi 12 juillet 2021, le lancement des épreuves hors session de l'examen n'a pas été effectif dans le groupement Kainama dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

La société civile locale soutient, par le biais de son président, Jonas Zawadi, que la situation sécuritaire n'a pas permis aux finalistes de passer la première journée consacré à la dissertation française.

" Depuis la déstabilisation de notre zone, les activités scolaires sont suspendues à Kainama, Tchabi, et Boga. Et dans toutes ces parties, il n'y a pas eu des activités liées à l'examen d'état suite aux attaques répétitives qui se déroulaient dans notre entité. Les élèves ont été contraints de se rendre à Bunia, à 200 kilomètres. Vu les risques qu'ils peuvent courir en cours de route, les élèves n'ont pas réussi à se déplacer. Les uns qui sont ici sont restés, les autres sont encore dans leurs milieux de refuge", a-t-il déclaré.

Alors que cette première journée était consacrée à la dissertation française, la deuxième journée est réservée à l'orale du français avant les épreuves traditionnelles. Des activités qui s'organisent en prélude de la session ordinaire de l'examen d'État qui s'annonce pour bientôt.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *