Nord-Kivu : Carence des médicaments à Beni et Butembo

Un centre d'isolement pour des patients infectés par la COVID-19

Le député provincial Promesse Matofali Yonama a dans une lettre adressée au gouverneur militaire du Nord-Kivu Ndima Kongba Constant dont une copie est parvenue à election-net.com ce lundi 16 août 2021 alerté sur la carence des médicaments et produits pharmaceutiques due à une taxe d'importation dans les officines pharmaceutiques et les structures sanitaires dans les villes de Butembo et Beni au Nord-Kivu.

Il a souligné dans cette correspondance que plusieurs médicaments et produits pharmaceutiques sont devenus rares et/ou absents dans plusieurs officines pharmaceutiques et structures sanitaires de la partie Nord de la province.

''[…], parmi ceux-ci, le sérum, produit qui intervient dans le traitement du paludisme, de la typhoïde et d'autres maladies d'origine hydrique est devenu introuvable et rare'', a-t-il indiqué

En outre, il révèle que plusieurs qui devraient alimenter Beni, Butembo et Lubero avec ces médicaments sont bloqués à la douane et à d'autres points d'entrée suite à une taxe imposée aux importateurs de ces produits.

Et de poursuivre

''La carence et l'absence de ces produits et médicaments entraînent l'accroissement de leur prix sur le marché. À un titre d'exemple, le prix d'un carton de sérum qui se négociait à 14 $ est aujourd'hui passé à 34 $. C'est pourquoi le personnel de santé se disent inquiets de cette situation qui affecte leur métier et redoutent des retombées qui en découlent'', indique t-il.

Enfin, cet élu de Butembo au Nord-Kivu a rappelé au gouverneur militaire que la province du Nord-Kivu est en proie à une endémie de la malaria, des maladies d'origine hydrique, tout en indiquant que la rareté de ces produits entraîne des conséquences graves et porte atteinte à la vie humaine. ''[…], je vous fais parvenir cette indignation afin d'y trouver une solution urgente car les vies humaines sont menacées'', a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *