Nord-Kivu/attaque rebelle à Rutshuru : enfin, la réaction du gouvernement congolais

Des éléments de l'ex M23 pH. de tiers

Des sources concordantes annoncent une attaque rebelle à Rutshuru au Nord-Kivu, sur la colline stratégique de Chanzu, située à une vingtaine de kilomètres à l'est de Rutshuru-centre.

Cette situation a entraîné les déplacements de plusieurs civils vers l'Ouganda et d'autres zones jugées sécurisées.

Depuis Bruxelles où il séjourne, le ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya annonce la présence de plusieurs officiers dans cette zone pour tenter de rétablir l'ordre.

"Le ministre de La Défense est dans la zone. Le Chef d’état-major général de l’Armée est également dans la zone", dit-il en conférence de presse.

Et de poursuivre :

" Nous allons mettre en place une plateforme qui permettra de communiquer les informations au fur et à mesure. C’est une zone stratégique située à la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda. Dans la journée, on aura suffisamment d’éléments", précise-t-il, et d'affirmer que cette situation dans la zone de Rutshuru, n'est pas la première.

"C’est une situation qui arrive dans une période où l’état de siège a été lancé dans cette partie du pays. Cette partie connaît des situations similaires depuis deux décennies ", fait-il savoir.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *