Nairobi : Interdiction de cracher, d'uriner et de téléphoner sur la voie publique

Police kenyane, Ph. Illustration

Il est désormais interdit de cracher, d'uriner ou de téléphoner dans les espaces publics avec quelque matière ce soit à Nairobi, capitale du Kenya, a appris ELECTION-NET.COM auprès des médias locaux.

De nouvelles lois et réglementations visant à maintenir la propreté de la capitale Nairobi, au Kenya, ont été mises en place et les contrevenants pourraient se voir infliger une amende allant jusqu’à 500 000 shillings (4 570,53 dollars) ou un an de prison, selon Nairobi News qui cite un communiqué de l'autorité kenyane rendu public lundi.

“Une amende de 10 000 shillings ou une peine de six mois de prison si l’on est surpris en train de se moucher, de cracher ou de téléphoner dans un lieu public à Nairobi” a déclaré Ann Kananu, vice-gouverneur du comté de Nairobi.

Le projet de loi promulgué le vendredi 20 août dernier, vise à contrôler les nuisances dans les lieux publics et à habiliter les autorités du comté à prendre toutes les mesures légales nécessaires pour garantir que le comté est maintenu dans un environnement propre et propice”, a expliqué Kananu.

La loi identifie les espaces publics comme les parcs, les bâtiments, les places et les espaces ouverts.

Selon les informations notre possession, la loi interdit également le déversement d’eaux sales, d’égouts ou d’effluents dans les rues ou les canaux d’eau, le déversement d’huiles dans les routes ou les canaux d’eau, et l’obstruction des routes ou des rues.

Elle interdit aussi aux habitants de laisser les arbres et les haies de leurs maisons ou de leurs lieux de travail obstruer les rues ou les voies des piétons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *