Mwene-Ditu: la Ligue des femmes de l'UDPS protestent contre les violences faites à la femme

Ligue des femmes UDPS/Mwene-Ditu.

La Ligue des femmes de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) fédération de Mwene-Ditu dans la province de Lomami a été dans les rues ce samedi 25 septembre 2021. Ce, pour protester contre les violences faites à la femme de la RD Congo en général, et de la ville de Mwene-Ditu en particulier.

De l'ancien paillage sur la nationale n°1 Mwene-Ditu-Mbujimayi, cette marche de colère a chuté à la Mairie de la ville où les femmes ont lu leur déclaration politique avant de la remettre à l'autorité urbaine. Dans cette déclaration, elles fustigent la façon dont elles sont traitées par les hommes qui semblent les protéger.

"Nous femmes, filles de la ligue des femmes de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et mouvements associatifs des mamans de la ville de Mwene-Ditu, avons le regret de constater qu'à ce jour, il s'observe dans la ville de Mwene-Ditu plusieurs cas des violences faites à la femme, soit à la jeune fille de notre ville", ont-elles dénoncé.

Accompagnées d'un élu provincial de leur parti, Jean-Claude Lubamba, ces femmes précisent par ailleurs que dans l'espace de 6 mois, plus de 10 cas des violences ont été démembrés, parmi lesquels 3 cas graves dont 2 ont succombé de leurs blessures à l'accouchement et une, suite aux tortures dans la commune de Mwene-Ditu. Quant à la commune de Bondoyi, 3 cas aussi sont enregistrés, dont deux femmes tuées par leurs époux et une fillette de deux ans violée par son oncle, etc.

En outre, elles demandent que ces actes prennent fin, car elles vont à l'encontre de la vision du Chef de l'État qui lutte pour la promotion de la femme.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *