Mozambique : percée djihadiste, l’U.A appelle à une action « urgente »

De gauche à droite Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l'union Africaine remettant quelques effigies du pouvoir au nouveau président de l'organisation, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à Addis Abeba/ photo tiers

L’Union africaine (UA) appelle à une action régionale et internationale « urgente », après l’attaque terroriste qui a fait des dizaines de morts et des milliers de déplacés dans la ville de Palma, dans le nord du Mozambique, indique l’organisation panafricaine dans un communiqué publié mercredi soir.

Exprimant sa «plus grande préoccupation» face à la «menace» que représente les groupes terroristes présents en Afrique australe, le président de la commission, Moussa Faki Mahamat, a appelé à «une action régionale et internationale urgente ». 

 Il affirme que « l’UA est prête à soutenir la région et ses mécanismes pour faire face conjointement à cette menace urgente », précise le communiqué.

Il y a une semaine, des groupes armés ont attaqué la ville stratégique de 75 000 habitants et plusieurs dizaines de personnes ont été tuées, selon le gouvernement mozambicain. Des milliers de personnes ont été obligées de fuir après la dernière attaque. En une semaine, 8100 personnes sont arrivées dans les districts environnants, rapporte l’ONU.

Sur ce, l’UA «condamne dans les termes les plus forts les attaques terroristes dans la région du Cabo Delgado et en particulier les violences récentes » à Palma, selon le communiqué.