Moïse Katumbi affirme haut et fort qu’il est coordonnateur de Lamuka

Moïse Katumbi en plein meeting/ photos des tiers

«Je suis le président de LAMUKA. Le prochain, c’est JP Bemba, il n’y a pas de discussions sur ça», a déclaré Moïse Katumbi ce dimanche 30 mai 2021 au cours d’une conférence de presse, en réaction aux allégations de Martin Fayulu et d’Adolphe Muzito, selon lesquels Moïse Katumbi et Jean-Pierre ne sont plus membres du présidium de Lamuka du fait qu’ils ont adhéré à l’Union sacrée de la Nation.


Au cours d’une conférence de presse tenue ce dimanche 30 mai 2021 à Lubumbashi, Moïse Katumbi a rappelé à l’opinion publique qu’il était présentement coordonnateur de Lamuka.


Le président national de Ensemble pour la République a par la même occasion, invité les Congolais à lire la charte de Lamuka afin d’éviter toute confusion dans l’interprétation de textes.

«Les Congolais n’aiment pas lire. Lisez la charte de Lamuka. Lamuka était une plateforme électorale. Lamuka c’était un lieu de consultation où chacun gardait son autonomie. Je suis respectueux de la loi. Pour le moment, je suis le président de Lamuka. Si on ne sait pas respecter ça, c’est-à-dire quelque part il y a un problème. De toutes les façons, quand je termine mon mandat, le prochain ça sera Jean-Pierre Bemba. Ça doit être automatique, il n’y a pas de discussions sur ça, ce n’est pas un parti politique»,

Tout en réaffirmant son appartenance à l’Union sacrée de la nation pour l’intérêt de la population, Katumbi a signalé que les chefs de partis politiques, ont la liberté de les engager comme ils l’entendent. Ils ne sont pas assujettis à Lamuka qui n’est qu’un cadre de consultation.

« Nous sommes aussi dans l’Union sacrée. Quand j’étais président de Lamuka, le président Martin Fayulu faisait des communiqués avec son parti ECIDé. Est-ce que vous m’aviez déjà entendu un jour dire que c’est illégal ? Non, c’est parce que Lamuka était un cadre de consultation», a-t-il martelé.


Guykas Kilembwe

1xbet Code Promo ENET2021