MIBA SA: la suspension immédiate du Conseil d’Administration et de la Direction Générale exigée

Le président Tshisekedi en conseil des ministres par vidéoconférence, Kinshasa, ce 29.05.2020, © Photo presse présidentielle

A l'occasion de la 33e réunion du Conseil des
Ministres, tenue vendredi 29
mai 2020, par télé travail, présidée par
Félix Tshisekedi, Président de la
République, une décision des membres du conseil sur la suspension immédiate du Conseil d’Administration et de la Direction Générale de la Minière de Bakuanga (MIBA SA), a été adoptée et ce, après le rapport du Ministre du Portefeuille.

Dans son rapport, le patron du Portefeuille a informé le Conseil des résultats de la mission
d’audit qu’il a diligenté auprès de cette société et dont le rapport daté du 23 mars 2020 relève d’importants dysfonctionnements au titre de la
conformité, de la gouvernance et management, de la production et dela gestion financière.

Diagnostic établi, le Ministre du
Portefeuille a proposé au Conseil une batterie de mesures thérapeutiques en vue de remettre à flot, autant que faire se peut, cette société qui constituait, hier encore, la fierté de
toute la Nation.

Préoccupé profondément par la situation actuelle de la Minière de Bakuanga, les membres du Conseil ont décidé de la suspension immédiate du Conseil
d’Administration et de la Direction Générale de la MIBA SA, ainsi que de la désignation des chargés des missions aux fins d’examiner les
pistes de redressement de la situation et la convocation d’une Assemblée Générale.

Jean-Paul Tshimanga