Mbuji-Mayi: Voici les raisons de la hausse des prix du maïs

Le maïs/ photo de tiers

Alors que la saison de pluie s'annonce déjà au Kasaï Oriental, le prix de maïs est revu à une hausse vertigineuse sur les marchés de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province.

Dans l’espace de deux semaines, le prix de la mesurette de maïs, communément appelée " Meka " localement, passe de 2200fc à 3000, voire 3500fc. Cette situation inquiète la population et les vendeurs de ce produit de première nécessité qui accusent le projet volontariste de Nkuadi d’avoir provoqué cette spéculation de prix dans la province présidentielle.

" Ce projet était censé aider à réduire le prix du maïs. Mais malheureusement, ils sont arrivés et ont fixé un prix plus élevé que celui du marché. Les commerçants les ont suivi et voilà là où nous en sommes ", s'est lamenté une ménagère.

Le gouvernement provincial du Kasaï oriental lie cette hausse du prix de maïs par une psychose injustifiée des producteurs du maïs suite à l’arrivée du projet volontariste de Nkuadi.

Le ministre provincial de l’économie fait savoir que plusieurs agriculteurs et commerçants rechignent à écouler leurs productions, craignant la concurrence de ce projet du gouvernement central. Raphaël Kalala ajoute que l’approche de période dite " Kasuabanga ", caractérisée par la rareté du maïs qui serait parmi les causes de la flambée du prix.

Albert E. Ngandu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *