Massacre de Beni et Irumu : des révélations accablantes faites par un député

Le Député TEMBOS YOTAMA a présenté un document contenant des révélations sur les massacres de Beni au Nord-Kivu et Irumu dans la province de l'Ituri au cours de la plénière du jeudi 14 octobre 2021 à l'assemblée nationale.

L'élu de Butembo de Butembo l'a fait par motion d’information lors de la plénière consacrée à la 10 ème prorogation de l’Etat de siège. Et a souligné qu'à part les autres démarches faites dans le cadre de rechercher la paix au Nord-Kivu, il était important de chercher plus d'interlocuteurs.

'[..], À part l'assemblée nationale, nous avons déposé une copie à la présidence, à la primature, à l'ambassade de la Belgique et dans d'autres ambassades, et ce pour que ces interlocuteurs arrivent à s'approprier la question de Beni '', a-t-il déclaré

Par ailleurs, le député TEMBOS YOTAMA a révélé qu'environs 7.500 personnes ont été lâchement abattues à Beni et Irumu entre 2008 et 2021 dans quelques 2237 attaques attribuées aux rebelles ADF.

Enfin, l'élu de Butembo a exprimé son regret celui de voir qu’à moins de 9 mois, c'est-à-dire, entre janvier et septembre 2021, environs 1.731 personnes ont été tuées dans ces attaques dans 346 agglomérations, ce qui selon lui, devrait attirer l'attention très particulière de toute la communauté humaine.

En rappel, ces révélations présentées par le député Tembos Yotama sont répertoriées dans un document qui comporte 800 pages, fruit des enquêtes réalisées durant 14 ans dans ces entités secouées par l'activisme des groupes armés locaux, nationaux et étrangers, particulièrement les ADF.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *