Marie Branser : La judokate congolaise à suivre aux JO de Tokyo

Marie Branser, judoka congolaise. Ph. Tiers

Sa carrière, sa saison : tout ce qu'il faut savoir sur Marie Branser avant les Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août).

Au pays du judo, la congolaise Marie Branser (d'origine allemande) de 28 ans, défend pour la première fois la République Démocratique du Congo (RDC) aux couleurs jaunes, bleus et rouges.

Née de père et mère allemands, Marie Branser a opté pour la nationalité congolaise en 2019 après avoir obtenu son passeport congolais et s'être naturalisée, et s'est dite "heureuse" de compétir comme congolaise.

Branser a choisi de présenter la RDC aux compétitions internationales plutôt que l'Allemagne parce qu'elle aurait été victime des injustices et complications dans son pays d’origine. Car, à l'en croire en 2019, malgré ses multiples performances et médailles, elle n’avait jamais été sélectionnée en Allemagne pour participer au Grand Slam de Düsseldorf 2019.

Récemment, grâce à l'implication du ministre des Sports Serge Nkonde, la championne d'Afrique, Marie Branser a remporté la médaille d'or, samedi 22 mai 2021, au championnat d'Afrique de Judo à Dakar.

Sa fiche technique

Âge : 28 ans

Palmarès : Deux fois champion d'Afrique de judo,  neuf médailles en Coupe d’Europe et le bronze à l’European Open de Glasgow

Participation aux JO 2021: Une Première fois pour représenter la RDC

Son programme à Tokyo

Vendredi 30 juillet : + 78 kg

Nelly E,

1 thought on “Marie Branser : La judokate congolaise à suivre aux JO de Tokyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *