Marches anti monusco : Ce que pense la société civile du Grand Nord

Photo illustrative des quelques casques bleus de la Monusco. Pour un tiers

La société civile des territoires de Beni et Lubero et des villes de Beni et Butembo appelle les manifestants pour le départ de la monusco à orienter leurs actions vers le gouvernement congolais. C’est ce que ressort d’une réunion tenue ce jeudi 8 avril 2021 en ville de Beni alors que celle-ci s’est réveillée dans une atmosphère inhabituelle suite aux crépitements des balles.

Tout en encourageant la pression menée pour décrier l’insécurité grandissante dans la région de Beni et environs, les Forces vives condamnent, cependant, les actes des violences observées dans des manifestations.

” deplorons les actes d’intimidations, de répressions des actions citoyennes par les services de sécurité qui visent à étouffer les initiatives de la population dans la recherche de la paix et de la sécurité”, regrette la société civile du Grand Nord.

Il faut noter qu’au cours des manifestations anti Monusco de ce jeudi en ville de Beni, une personne a été blessée et une cinquantaine d’interprétations.

Dieubon Mughenze depuis Beni