Marche de Lamuka: « ce sont des menteurs », clame Augustin Kabuya

Augustin Kabuya, Secrétaire Général de l'UDPS en meeting à Mbaza Ngungu/ photo tiers

Le Secrétaire General a.i de l’UDPS s'insurge contre les manifestations pour exiger la dépolitisation de la CENI car dit-il, la CENI marche avec les confessions religieuses et les politiques.

À l’en croire, « ils ( LAMUKA ) ont dit qu’ils vont marcher pour exiger la dépolitisation de la CENI. Ce sont des menteurs », a indiqué Augustin Kabuya, rappelant qu’en 2011, le Président de la CENI provenait des confessions religieuses, mais son adjoint, le Professeur Jacques Ndjoli, un politicien, mais aussi en 2018, Corneil Naanga était choisi par les confessions religieuses, mais Norbert Basengezi son adjoint appartenait au PPPD, Gustave Omba était de l’UNC et le rapporteur Jean-Pierre Kalamba etait de l’UDPS.

« Ils ne veulent pas dire la vérité. Ils mentent comme ils respirent » a-t-il poursuivi avant de renchérir, « qu’on ne vous dise pas que nous refusons une CENI politisée. Qu’ils disent la vérité qu’ils refusent monsieur Dénis Kadima comme candidat à la CENI parce qu’il est de la tribu LUBA. Qu’ils disent les choses clairement parce que depuis que la CENI a débuté, c'est toujours les Confessions religieuses au-dessus et les partis politiques en bas. », souligne Augustin Kabuya.

Pour lui, « la marche qu’ils ont prévue ( 15 septembre) c’est pour détruire les biens publics et non pour exiger la dépolitisation de la CENI. », alerte-t-il.

Il a aussi précisé que l’assemblée nationale où les lois sont votées n’est pas une église pour prier. C’est la politique. Ce qui revient à dire que même la loi sur la CENI devra passer à l’hémicycle pour être adoptée.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *