Maniema: Une session parlementaire de nouveau clôturée par un message audio à l'assemblée provinciale

Siège de l’assemblée provinciale du Maniema. Photo Tiers

Comme elle avait déjà fait avec la session ordinaire de mars 2020, la Présidente de l'Assemblée Provinciale du Maniema, Gertrude Kitembo Mpala a clôturé ce mardi 15 septembre 2020 la session extraordinaire d'août 2020 de la représentation provinciale à partir de Kinshasa où elle séjourne pour des raisons de services.

C'est à travers un message audio envoyé aux médias locaux qu'elle a clôturé cette session extraordinaire ouverte le 15 août dernier.

Outre la plénière d'ouverture, la dite session extraordinaire n'a connu aucune autre plénière. Toutes les matières prévues à l'ordre du jour, notamment la motion de défiance contre le Gouverneur de Province, n'ont pas été traitées.

C'est ainsi qu'on peut écouter Gertrude Kitembo Mpala Mpala rappeler les incidents malheureux survenus à l'occasion d'ouverture de cette session extraordinaire, ayant occasionné la mort d'une personne et des dégâts matériels.

À elle d'ajouter que ces incidents ont fait l'objet de leur invitation à Kinshasa par le Vice-Ministre de l'Intérieur, et cela n'a pas d'après toujours elle, permis le traitement des matières inscrites à l'ordre du jour de cette session extraordinaire.

"(…) Cette situation n'a pas permis à ce que l'ordre du jour de la session extraordinaire d'août 2020 soit abordé selon l'esprit de la décision n°10/AP-MMA/ BP/2020 du 12 août 2020 portant convocation de la session extraordinaire", a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, elle rassure que ces matières seront traitées en procédure d'urgence lors de la session de septembre 2020, bien qu'elle soit budgétaire. Et ce, conformément à l'article 42 de leur règlement intérieur, a-t-elle chuté.

Rappelons que c'est depuis le 15 juillet dernier qu'une motion de défiance contre le Gouverneur de Province, signée par 11 Députés provinciaux avaient été déposée au bureau de l'Assemblée Provinciale du Maniema. Une session extraordinaire a avait été ouverte le 15 août dernier avec 10 points à l'ordre du jour, notamment la motion de défiance contre le Gouverneur.

Cependant, cette session n'a connu qu'une seule plénière, celle d'ouverture, qui avait causé d'incidents ayant occasionné la mort d'une personne et des dégâts matériels. Après celle-ci, la Présidente de l'organe législatif et de contrôle de la Province ainsi que le Gouverneur de Province avaient été convié d'urgence à Kinshasa par leur hiérarchie, pour consultation. Les deux autorités provinciales ne rentreront pas à Kindu jusqu'à la clôture ce mardi 15 septembre de la dite session extraordinaire.

Il sied également de rappeler que pendant cette période, une bataille judiciaire a opposée les députés provinciaux motionaires et les anti motion au niveau de la Cour Administrative d'Appel du Maniema. La dernière partie, sollicitait auprès de la Cour, l'annulation de la décision portant convocation de la session extraordinaire.

Dans cette bataille judiciaire, la Cour Administrative d'Appel s'est illustrée par deux surprises. Elle a premièrement suspendu les travaux de la session extraordinaire pour non respect du règlement intérieur de l'organe délibérant de la Province, avant de l'autoriser à se poursuivre par la suite.

Le moins qu'on puisse dire est que le ciel politique du Maniema est encore loin de retrouver sa bonne atmosphère.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu