Maniema: Un député provincial dénonce les tracasseries des agents de la DGM à Kasongo

Assemblée Provinciale du Maniema/ photo ENET

Les agents de la Direction Générale de Migration (DGM) tracasseraient les habitants du territoire de Kasongo dans différentes barrières érigées dans ce territoire du Sud-Maniema.

Le député provincial élu de Kasongo Marcellin Christophe Muteba qui en a livré l'information à la presse de Kindu ce lundi 15 juin 2020 dénonce ces tracasseries qui seraient l'œuvre des agents de ce service de l'État.

Selon lui, il est demandé aux barrières à chaque passager, une somme de 1000 francs congolais par les agents de la DGM pour le contrôle de la carte d'électeur. Ils demandent également "les frais de sécurité", a-t-il ajouté.

"J'ai été informé par la population de Kasongo qu'elle est tracassée par les agents de la DGM. Dans toutes les barrières de la DGM, ses agents demandent 1000 Francs congolais à chaque passager pour le contrôle de la carte d'électeur. Ils demandent encore les frais de sécurité, je ne sais pas moi si c'est quelle sécurité", a-t-il déclaré, avant de poursuivre : " Je dénonce avec la dernière énergie ces tracasseries, ces pratiques malsaines que les agents de la DGM font subir à la population de Kasongo et je rappelle à tous les responsables de la DGM de rappeler ces préposés au respect des règles fondamentales d'un État de droit. Donc, ça doit cesser cette histoire de tracasser la population", a-t-il conclu.

Signalons que malgré l'instruction du Gouverneur de Province autorisant uniquement les barrières de la Direction Générale de Recettes du Maniema (DGRMA), à travers la province, plusieurs autres services étatiques continuent à ériger des barrières payantes dans la province.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu