Maniema : un député et le procureur général près la cour d'appel sous pression

Siège de l'Assemblée provinciale du Maniema© photo de tiers

La question relative au contrôle parlementaire de l'Assemblée provinciale du Maniema sur le Gouverneur intérimaire Afani Idrissa Mangala continue à défrayer la chronique dans cette province de l'Est de la République Démocratique du Congo.

En effet, les déclarations à ce sujet se multiplient ce dernier temps à Kindu chef-lieu de la province. Les dernières en date sont celles du député provincial Omana Bitika Pascal et le Procureur Général près la cour d'appel du Maniema N'Kashama Ndi Biteketa faites le mardi 14 décembre 2021 sur les ondes d'une radio locale. Ces derniers se sont insurgé contre la décision de l'organe délibérant de la province instituant une commission spéciale temporaire pour enquêter sur la gestion du Chef de l'exécutif provincial par intérim Afani Idrissa Mangala, de suite d'une motion incidentielle du député provincial élu de Kibombo Djanga Dimandja Félix.

L'Assemblée provinciale n'a pas cependant tardé à réagir. Dans une déclaration politique rendue publique au terme de la séance plénière de ce mercredi 15 décembre, la première institution politique du Maniema brandit des menaces aux précités, sommant le premier à se justifier à la plénière de lundi 20 décembre prochain et exigeant des sanctions du Conseil Supérieur de la Magistrature contre le second.

" […] Après analyse de la situation, l'Assemblée plénière a levé les options suivantes :
Pour l'honorable Omana Bitika Pascal qui s'est illustré par des propos déconcertant à l'égard de l'Assemblée provinciale du Maniema, en violation des dispositions de l'article 95 du règlement intérieur de notre institution. Ce comportement du reste punissable nous exige de l'inviter à présenter à la séance plénière du lundi 20 décembre courant pour des justifications quant à ce. Faute de quoi, il tirera toutes les conséquences de droit qui en découlent, étant donné qu'il s'est distingué par des absences non justifiées depuis le début de la session en cours jusqu'à ce jour violant ainsi les dispositions de l'article 84 alinéa 6 du règlement intérieur", ont déclaré les députés provinciaux du Maniema par l'entremise du Rapporteur du Bureau de l'Assemblée provinciale, le député provincial Badisungu Kamwanga Thierry.

Les députés provinciaux du Maniema/photo droits tiers

Et d'ajouter :

" Quant à Monsieur N'Kashama Ndi Biteketa Procureur Général près la cour d'appel du Maniema, l'Assemblée provinciale considère qu'il s'invite dans une question politique alors que lui devrait mieux que quiconque, assimiler la notion de séparation des pouvoirs, édictée par la constitution de la République. Le Procureur Général fait une campagne de masse intoxiquant la population contre les moyens constitutionnels et légaux de contrôle parlementaire reconnus à l'Assemblée provinciale du Maniema, oubliant ainsi sa mission de faire respecter la loi pour des raisons qui lui sont propres. L'Assemblée provinciale ne peut laisser ce comportement impuni. Car, nul n'est au-dessus de la loi et se décide de saisir le Conseil Supérieur de la Magistrature pour que son comportement soit recadré".

En sus, les députés provinciaux disent qu'ils se réservent le droit de saisir les instances judiciaires compétentes dans les tous prochains jours pour ce qu'ils estiment pouvant être qualifié "d'imputation dommageable et d'outrage" à leur institution.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *