Maniema: Un civil meurt dans les échauffourées à Kindu

Vue de l'extérieur de l'assemblée provinciale du Maniema/ENET/ Isaac Kilikumbi

Les échauffourées de ce samedi 15 Août à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema, entre des jeunes partisans du Gouverneur de Province Auguy Musafiri Nkola MIOMA et les éléments de la police ont causé la mort d'un civil.

Il s'agit d'un jeune  homme,  qui a été touché par balle.

Pris de colère, les membres de famille du défunt sont partis déposés ce corps sans vie devant la résidence privée du gouverneur. 

Selon ces derniers, leur frère n'était pas parmi le groupe des jeunes partisans du Gouverneur qui ont tenté d'empêcher l'ouverture de la session extraordinaire de l'Assemblée Provinciale.

Le corps aurait été conduit par la suite à la morgue de l'hôpital général de référence de Kindu.

Le bilan pourrait s'alourdir car plusieurs autres blessés sont dans plusieurs structures sanitaires de la ville, où ils reçoivent des soins.

La police n'a dressé jusque-là aucun bilan des incidents de ce samedi. Pendant ce temps, plusieurs interpellations parmi ces jeunes, ont été faites par la police.

Rappelons que la ville de Kindu a connu une vive tension l'avant-midi de ce samedi. Plusieurs jeunes favorables au Gouverneur Auguy Musafiri Nkola MIOMA, visé par une motion de défiance, ont tenté d'empêcher l'ouverture de la session extraordinaire de l'Assemblée Provinciale. La situation a dégénéré suite au refus de ces derniers d'obtempérer aux ordres de la police. C'est ainsi que la police a fait usage des grenades lacrymogènes et des tirs de sommation pour les disperser, alors que ces derniers, répliqués de leur côté par les projectiles. La cérémonie d'ouverture de la session ordinaire a eu lieu malgré ce climat sécuritaire tendu.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu