Maniema/Résurgence de l'insécurité à Kindu: Les forces de l'ordre instruites de rétablir la sécurité

vue d'une rue à Kindu dans la province du Maniema, juillet 2016. Photo John Bompengo

Des bandits à mains armées sèment terreur et désolation depuis quelques jours dans la ville de Kindu, Chef-lieu de la province du Maniema. Il ne se passe plus un jour, sans qu'un nouveau cas de cambriolage ne soit signalé. Les auteurs de ces actes qui demeurent jusque-là inconnus, opèrent la nuit et sont muni des armes, révèlent leurs victimes.

Après le cambriolage de la maison de vente des téléphones dénommée "Maison Techno" la nuit du samedi au dimanche dernier en plein centre ville, c'était le tour d'un shop de la société Chance Sport Betting situé sur l'avenue Kindu d'être cambriolé la nuit du dimanche à ça lundi 6 juillet.

Selon les témoignages d'un gardien de ce Shop, "un groupe de 6 personnes s'est introduit dans ce Shop après avoir cassé la porte". D'après toujours ce témoin, "ces bandits lui ont ligoté avant d'opérer leur forfait, et lui ont menacé de lui tuer s'il osait alerter les gens. Deux d'entre eux portaient des armes", poursuit-il. Ils ont selon lui emporté, deux chaises plastiques, un écran plat, un convertisseur et un téléphone portable.

Face à cette situation le député provincial élu de Kindu Tababikwa Tegemeya Yesu Freddy est monté au créneau pour demander aux autorités urbaines et provinciales de rétablir la sécurité dans la ville. Faute de quoi, il promet d'user de ses prérogatives parlementaires.

Entre temps un conseil extraordinaire de sécurité présidé par le gouverneur de Province Musafiri Nkola Mioma Auguy s'est tenu ce lundi 6 juillet 2020 à Kindu. Au Menu de la rencontre : la situation sécuritaire de la ville de Kindu.

À en croire le vice gouverneur Jean-Pierre Amadi Lubenga qui a fait le point de la rencontre à la presse, "les services de sécurité ont été instruit par l'autorité provinciale d'user de tous les moyens pour mettre fin a cette insécurité. Et d'ajouter : " il a été demandé à la population de faire confiance aux services de sécurité et de collaborer avec ces derniers".

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu