Maniema: L'ISDR-Kindu et l'UML de Kalima, autorisés à organiser le troisième cycle

Vue d'un auditoire de l'UPN à la signature d'un protocole d'accord avec l'ISDR-Kindu et l'UML-Kalima.Photo de tiers

Deux institutions d'enseignement supérieur et universitaire du Maniema viennent d'obtenir l'autorisation du ministère de tutelle d'organiser le troisième cycle. Il s'agit de l'Institut Supérieur de Développement Rural de Kindu, ISDR-Kindu et l'Université du Moyen Lualaba, UML de Kalima. L'information a été annoncée à la presse de Kindu ce jeudi 28 mai 2020 par le conseiller financier du ministre de l'ESU qui est fils du terroir et les responsables de ces deux établissements. Ils ont par la même occasion annoncé la signature ce même jeudi à Kinshasa, d'un protocole d'accord entre l'Université Pédagogique Nationale, UPN et ces deux institutions.

Selon le Recteur de l'UPN, le professeur Masamba joint par la presse de Kindu et qui a confirmé la nouvelle de la signature d'un protocole d'accord entre son Université et ces deux autres précitées.

Le protocole signé consistera à une collaboration entre les parties signataires, et l'UPN a la mission de former les formateurs de ceux qui seront inscrits au dit programme de troisième cycle.

" Le protocole d'accord est un document de collaboration scientifique et académique qui permet à ces institutions avec lesquelles nous avons signé le protocole de collaboration, qu'ils puissent accéder au programme de troisième cycle qui va enfin se terminer par la soutenance d'une thèse de doctorat. Et l'Université Pédagogique Nationale dans ses objectifs lui fixés par l'État, à la charge de pouvoir assurer la formation des formateurs", a déclaré le professeur Masamba, avant de préciser que " le Ministre de l'ESU a joué un rôle très significatif dans la signature de ce protocole d'accord". Il explique en outre qu'après la signature du dit document, il s'en suivra, l'élaboration du programme et assurer les enseignements.

Il indique par ailleurs que les enseignants proviendront de l'UPN et pourraient être secondés par les professeurs des institutions locales.

Les responsables des deux établissements ont pour leur part reconnu le déficit de formation qui bat son plein dans le chef des enseignants des institutions d'enseignement supérieur et universitaire au Maniema, en considérant l'autorisation à leurs institutions comme une opportunité qui viendra y remédier.

Le Directeur Général de l'ISDR-Kindu, le professeur Kimenya Musailwa Déogratias a cependant fait savoir que "toutes les institutions du Maniema peuvent envoyer leurs candidats à l'ISDR-Kindu ou à l'UML-Kalima pour inscription à condition de remplir les critères définis dans les instructions académiques". Quand au recteur de l'Université de l'UML-Kalima, le professeur Sabuni, il a répondu à la question que se pose plus d'un maniemien, celle de savoir pourquoi autoriser l'organisation du troisième cycle à une institution de l'intérieur de la province, que cela est le résultat du soutien du ministre de tutelle par l'entremise de son conseiller financier Hervé Katchelewa Amsini.

Ce dernier, qui se dit être le promoteur et porteur de ce projet auprès du Ministre de l'ESU, a de son côté indiqué à la presse de Kindu que " l'organisation du troisième cycle jusqu'à l'école doctorale, était une promesse de campagne faite par lui", avant de lancer :" Voilà aujourd'hui c'est une réalité pour les intellectuels du Maniema. C'est une opportunité à ne jamais rater. Ils doivent rapidement s'inscrire, préparer leurs projets de mémoire de DEA et pourquoi pas de thèse. Il a terminé par annoncé qu'il prendra en charge les candidats sélectionnés par lui-même et qui ne travaillent pas.

Signalons qu'en ce jour, aucune institution d'enseignement supérieur et universitaire du Maniema n'organise le troisième cycle. Nombreux chercheurs scientifiques et enseignants dans les établissements de l'ESU qui ont toujours décidé de se perfectionner, partent le faire dans des Universités d'autres provinces du pays où d'étranger.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu