Maniema : les récents arrêtés du gouverneur intérimaire bientôt attaqués devant le Conseil d'État

Vue de la ville de Kindu. Ph. Tiers.

L'heure est aux réactions au Maniema après la publication vendredi 25 décembre, par le Gouverneur intérimaire Jean-Pierre Amadi Lubenga d'une série d'arrêtés portant notamment nomination des Ministres Provinciaux du Gouvernement provincial, du Directeur de Cabinet du Gouverneur de Province ainsi que du Secrétaire Exécutif et des Secrétaires Exécutifs Adjoints du Gouvernement Provincial.

Pour le Parti Politique centriste, Mouvement du 17 Mai, M17/Kikukama, ces nominations viennent écarter les chances du changement attendu par les Maniemiens.

"Nos impressions sont de déception totale. Car nous n'avons pas décrié la gestion de Musafiri pour vivre de tels scénarios. Apparemment nous ne savons pas où va notre pays en général, et notre province en particulier. On a comme impression que le changement tant entendu par la population du Maniema, ne sera pas vécu maintenant. Parceque nous n'avons pas décrié la situation précédente pour vivre ce que nous vivons aujourd'hui", s'est étonné David Masandi, Secrétaire Exécutif Provincial du M17/Kikukama, avant de poursuivre :

" Moi je me pose la question, en quoi le remaniement est prioritaire dans notre province du Maniema ? En quoi ce remaniement va changer nos routes ? Va changer nos écoles ? Va changer nos hôpitaux ?", s'est-il interrogé.

Il estime en outre que l'autorité provinciale intérimaire est passé à côté des attentes de la population

"Au lieu de se concentrer à des priorités, qui sont visibles, mais Monsieur Amadi est là pour maintenant donner l'occasion à d'autres politiciens du Maniema, à d'autres députés de se remplir maintenant les poches, c'est une déception totale !", s'est-il exclamé.

Il promet par ailleurs d'attaquer ces arrêtés au Conseil d'État pour irrégularité.

"En tant qu'acteur politique et citoyen congolais, nous allons attaquer cet arrêté nommant les nouveaux Ministres dans notre province. Parceque c'est irrégulier. Je n'ai rien contre les gens qu'il a nommé, je n'ai rien contre lui-même, Monsieur Amadi, mais ce qu'il a fait, vraiment c'est une déception. Il devrait montrer à la population que le temps qu'il va passer comme Gouverneur intérimaire, de changer quelque chose qu'on était en train de décrier pendant l'administration Musafiri. La chose publique ne se gère pas par des humeurs, par des sentiments. Tel a fait ceci pendant son règne, et moi aussi quand je serai là, je veux faire ceci, règlement des comptes, ça ne se passe pas comme ça. La Province du Maniema est notre province à nous tous, et personne ne peut intimider ou inquiéter l'autre. Il devrait travailler avec les gens qu'il a trouvé, il devrait le mettre à l'aise pour qu'ils lui présentent un travail de qualité, que de venir là comme on fait la chasse à l'homme.
Moi en tant que parti centriste, je condamne cette attitude de Monsieur Amadi, et nous serons toujours là pour alerter notre population, pour dire que ça ne va pas. Et je promets à la province du Maniema que nous allons attaquer ces arrêtés au niveau du Conseil d'État, parceque ce sont des arrêtés irréguliers", a-t-il conclu.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu