Maniema : Le Gouverneur intérimaire appelle la population à l'apaisement

C'est dans un entretien avec la presse de Kindu ce vendredi 12 février que le Vice-gouverneur et Gouverneur par intérim du Maniema, Jean-Pierre Amadi Lubenga a lancé cet appel à la population de sa juridiction.

Il appelle ainsi toute la population du Maniema à la culture de la paix.

"Certes nous sommes en train de traverser un moment de turbulences. Je voudrais vous dire et vous rassurer que cette province ici n'a pas d'autres acteurs en dehors de nous fils et filles du Maniema. Mais qu'est-ce que nous pouvons faire lorsque la paix n'est pas assurée, la paix n'est pas garantie ? Mon message est essentiellement le message de la paix", a lancé devant la presse le Gouverneur intérimaire.

Il invite cependant ses administrés de ne laisser la politique qu'aux seuls politiciens.

"Force est de constater que tout le monde au Maniema aujourd'hui est en train de faire de la politique, nous oublions que la politique a ces acteurs. Ceux-là qui ont fait de la politique leur carrière de vie, leur métier, leur profession. La ville de Kindu aujourd'hui, pour ne pas parler du Maniema en général, semble être divisée. Nous sommes loin d'encourager la division, d'encourager le tribalisme dans notre province", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il rappelle aux uns et aux autres que le Maniema reste le patrimoine commun, l'identité commune de tous.

"C'est ça qui nous unit, aimons notre province, mais au-delà d'aimer la province nous devons nous aimer mutuellement", a-t-il martelé.

Il invite par conséquent les Maniemiens à bannir les appartenances ethiques et tribales.

"Bânissons certaines barrières liées à nos appartenances ethiques, à non appartenances tribales. Ça ne fera pas de nous une force", a-t-il poursuivi.

À lui de chuter :

"Que la population soit apaisée tout ce qui se passe depuis un temps, je pense la population est divisée. Il n'est pas important à ce jour qu'il a les camps des Pro tel ou des Pro tel, non, nous sommes fils du Maniema et cela nous intéressé au plus au niveau. Évitons de la distraction".

Il sied de signaler que cet appel intervient après une vive tension observée dans la ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema depuis le début de la semaine. Et ce, suite à l'annonce du retour du Gouverneur Auguy Musafiri Nkola Myoma réhabilité par la cour constitutionnelle.

Par contre, ce dernier n'est pas finalement arrivé à Kindu où il était annoncé par le Vice-Premier Ministre, Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières du Gouvernement démissionnaire de la République Démocratique du Congo, ce vendredi 12 février 2021.

Selon des informations recoupées par election-net.com, Auguy Musafiri Nkola Myoma a été pour la énième fois, empêché d'embarquer dans l'avion à l'aéroport international de Ndjili à Kinshasa, par les services de sécurité. Il devrait s'affronter à la justice dans une autre affaire. C'est celle de sa mise en accusation par l'Assemblée provinciale du Maniema devant le Parquet Général près la cour de cassation pour un prétendu détournement des deniers publics.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu