Maniema : le Gouverneur déchu Auguy Musafiri est de retour à Kindu

Musafiri Nkola Myoma Auguy

Déchu à son absence de son poste de Gouverneur de province, puis livré au Procureur général du parquet près la cour de cassation,
Musafiri Nkola Myoma Auguy est rentré à Kindu, chef-lieu du Maniema ce vendredi 28 mai.

Il revient de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, où il était, selon ses proches en mission de service, autorisée par le Vice-Premier Ministre, Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières du gouvernement central, Aselo Okito Wa Koy Daniel.

Il est arrivé à la surprise générale de tous les Kindusiens qui ne s'attendaient pas à son retour rapide après sa déchéance et le vote du réquisitoire aux fins de sa poursuite par l'organe délibérant de la province.

Son retour n'a été annoncé ni par le protocole d'État ni par ceux qui lui sont proches, comme il en est d'habitude.

Il a cependant été accueilli à l'aéroport national de Kindu par les membres de son gouvernement, réputé selon l'assemblée provinciale démissionnaire depuis sa déchéance et l'autorisation de sa poursuite.

Dans une courte vidéo de 30 secondes devenue virale sur les réseaux sociaux, on peut l'entendre dire en swahili à un groupe des conducteurs des taxis-motos l'ayant accompagné jusque dans sa résidence officielle qu'il a tenu au secret son retour, et n'a pas voulu l'annoncé.

Dans les rues et avenues de la ville de Kindu, son retour est diversement commenté. Nombreux se demandent si est-il autorisé par les autorités de Kinshasa de rejoindre son poste de travail, malgré les décisions de l'assemblée provinciale de le déchoir de nouveau et d'autoriser des poursuites judiciaires contre lui. Toutes ses questions restent pour le moment, pendantes.

Pour rappel, Musafiri Nkola Myoma Auguy a été évincé de son poste de Gouverneur de province, de suite d'une motion de défiance lui visant. Elle a obtenu 13 voix pour et 9 voix contre. C'était au cours de la plénière du vendredi 21 mai dernier à l'assemblée provinciale.

Celle-ci a ensuite autorisé le mercredi 26 mai au Procureur général du parquet près la cour de cassation de le poursuivre. Ce, faisant suite à son réquisitoire du 10 mai aux fins d'obtenir l'autorisation d'instruction des poursuites contre ce dernier. Il est reproché d'un prétendu détournement d'une importante somme de 123.000 USD (cent vingt-trois mille dollars américains) de redevance minière du secteur de Bangubangu Salamabila dans le territoire de Kabambare.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu