Maniema : le conseil provincial de la jeunesse invite les jeunes à rompre avec les anti valeurs

Les assises sur la journée de réflexion organisée par le conseil provincial de la jeunesse. Ph.Tony K/ENET

Le conseil provincial de la jeunesse du Maniema a organisé ce lundi 17 août 2020 une journée de réflexion sur le thème : “ le rôle de la jeunesse dans la province ”.
Cette activité qui a réuni tous les jeunes leaders œuvrant dans différentes structures de la province, s'inscrit dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de la jeunesse qui a toujours eu lieu chaque le 12 août. C'est la salle maman Betty qui a servi des cadres en présence du ministre provincial de la jeunesse.

  • les jeunes et réseaux sociaux : comment profiter des NTIC pour le développement du Maniema,
  • problématique de la participation des jeunes à la vie politique : état de lieux et perspectives,
  • quel profil pour la transformation sociale et économique de la province ?
  • l'éducation à la citoyenneté un facteur important pour le développement de la jeunesse au Maniema, et
  • jeunes et violences sexuelles dans la province du Maniema , ont constitués les sous thèmes décortiqués au cours de cette journée de réflexion .

Selon maître Nathanaël Atibu président provincial du conseil des jeunes, le Maniema est relativement constitué de près de 70% des jeunes âgés de 15 à 35 ans. Ce qui constitue selon lui une force ayant en face plusieurs défis à relever dans presque tous les secteurs de développement. Fort de ce constat , il est impérieux précise Nathanaël Atibu de noter que la jeunesse du Maniema reste à la merci de la rue, des politiciens et de tous mouvements désolants et ridicules .
Raison pour laquelle il lance un appel aux jeunes du Maniema à pouvoir se battre pour préserver la cohésion et la cohabitation pacifique, se libérer de l'emprise des politiciens , bref se battre pour un Maniema uni, transformé dans tous les secteurs, et modèle.

Maître Nathanaël Atibu recommande au gouvernement provincial et ses partenaires de faciliter la cohabitation entre les ethnies, encadrer les activités d'exploitation artisanale, réhabiliter les différents centres agricoles de production et d'amélioration des semences, assurer la relance de la production agricole, créer des unités modernes d'exploitation minière industrielle pour promouvoir de l'emploi aux jeunes.

Il sied de préciser que la commémoration de la journée internationale de la jeunesse a été décalée au Maniema par le conseil provincial de la jeunesse de suite de l'ouverture de la session extraordinaire de l'assemblée provinciale.

Tony Kasongo depuis Kindu