Maniema : l'Assemblée provinciale demande au gouverneur intérimaire d'annuler "les actes pris anarchiquement"

Siège de l'Assemblée provinciale

Dans une lettre adressée au Gouverneur intérimaire du Maniema Afani Idrissa Mangala, consultée par Election-net.com, la présidente de l'Assemblée provinciale du Maniema qui indique qu'elle est entrée en possession par voie des recours des actes pris par le gouvernement provincial dans les différents secteurs de la vie de la province, "actes qui soulèvent de plus en plus des tensions dans les communautés", souligne Gertrude Kitembo Mpala.

"Il sied de vous fixer que l'article 31 de la loi n° 08/012 du 31 juillet 2008 telle que modifiée à ce jour, établit des limites quand à la forme du Gouvernement provincial et pour ce motif, tous les actes tant politiques qu'administratifs qui affectent les diverses sensibilités de la population doivent soumis à l'approbation de l'Assemblée provinciale qui reste le seul organe régulateur et de contrôle dans la province", écrit-elle au ministre provincial de l'intérieur assumant l'intérim du gouverneur depuis le destitution du gouverneur et du vice-gouverneur.

Les actes concernés sont entre autres, "les commission d'affectation du 07 juin et 07 septembre 2021 portant désignation des professionnels de santé en violation du protocole d'accord signé avec les organismes internationaux de la Banque mondiale interdisant tout mouvement du personnel dont les capacités ont été renforcées; la commission d'affectation du 07 juin 2021 portant nomination des Inspecteurs à la DGRMA non prévus dans la structure organique de la DGRMA dans l'arrêté provincial du 22 décembre portant création de la DGRMA", précise la speakerine de l'organe de la province.

À elle de chuter : " Ainsi donc, en attendant que votre gouvernement provincial éclaire sur le bien fondé de ces aménagements, je vous demande de procéder à l'annulation de ces actes ci-haut cités pour éviter que la province ne sombre dans l'anarchie".

Pour rappel, 7 personnes ont été blessées par balles au cours d'une marche pacifique organisée le mercredi 22 septembre dernier dans la commune rurale de Lubutu, chef-lieu du territoire portant le même nom, au Nord-Maniema, organisée par la société civile locale et réprimée par les forces de l'ordre. La marche visait à protester contre les dernières mises en place d'Afani Idrissa Mangala dans le secteur de la santé et à la Direction générale des recettes du Maniema(DGRMA). Bien avant cela, un médecin affecté à la tête de la zone de santé de Lusangi en territoire de Kabambare au Sud-Maniema, avait été visé par des balles dans la maison où il était logée, au mois d'août de l'année en cours. Il a par la suite succombé à ses blessures dans une structure hospitalière de Kindu.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

1 thought on “Maniema : l'Assemblée provinciale demande au gouverneur intérimaire d'annuler "les actes pris anarchiquement"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *