Maniema : "Je ne peux rien abandonner tant que la population n'a pas encore trouvé son compte", Katisamba Makubuli

Une vue du Boulevard Joseph Kabila dans la ville de Kindu ©pH de tiers

Après la décision de la Cour constitutionnelle de la République Démocratique du Congo, se déclarant incompétente pour connaître du fond de la cause du Gouverneur du Maniema, Musafiri Nkola Myoma Auguy, demandant à cette dernière de déclarer inconstitutionnelle la motion de défiance initiée contre lui; la réaction du député provincial Katisamba Makubuli Corneille, initiateur de cette énième motion de défiance contre le Chef de l'exécutif provincial ne s'est pas faite entendre.

Réagissant à la presse locale, l'élu de Lubutu a exprimé sa satisfaction sur la décision de la haute Cour, qui a, selon lui, dit le droit en faveur de la population du Maniema.

" Mes impressions sont bonnes, je savais que la Cour va se déclarer incompétente. Parce que, ce que nous sommes entrain de faire c'est constitutionnel. La motion n'est pas une infraction(…)", a-t-il ainsi réagi.

Il promet par ailleurs d'aller jusqu'au bout avec sa démarche.

"Mon objectif en tant qu'élu de Lamuka c'est le changement, je tiens sur le changement, je ne tiens pas pour les postes", a-t-il dit.

Et de poursuivre : "La motion n'est pas la mienne, c'est pour la population. La province doit d'abord savoir où est-ce que nous quittons, nous sommes où et nous allons où", a-t-il renchéri.

À Katisamba Makubuli Corneille de chuter : "Je ne peux rien abandonner tant que la population n'a pas encore trouvé son compte".

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu.