Maniema/J.I de la Jeunesse: La LJDH invite les jeunes à ne plus céder à la manipulation politicienne

les militants et militantes, les cadres et présidents fédéraux des partis politiques, membres de la plateforme politique au Maniema. Photo ENET/ Isaac K

Le Coordonnateur National de l'organisation non gouvernementale dénommée Ligue des Jeunes pour la Défense des Droits de l'homme (LJDH), a au cours d'une interview téléphonique accordée à election-net-com ce Mercredi 12 août 2020, date commémorative de la Journée Internationale de la Jeunesse, appelé les jeunes de la province du Maniema à une prise de conscience collective et à un engagement au développement.

Fabrice Pinganaye explique que cette prise de conscience collective doit passer par l'implication des jeunes au développement de la province. Et pour y parvenir, le jeune du Maniema ne doit plus se laisser manipuler ou instrumentaliser par les politiciens, soutient-il.

"Aujourd'hui les jeunes sont divisés par les politiciens, dans le sens que la pauvreté bas record chez les jeunes et tout le monde veut s'attacher derrière un politicien, et c'est ce qui fait à ce que les jeunes ne fédèrent pas ensemble et ne réfléchissent pas sur le développement de la province. Mais la Ligue des Jeunes pour la Défense des Droits de l'homme interpelle cette jeunesse à pouvoir se recadrer afin de voir le développement du Maniema", a-t-il indiqué.

En outre, il invite les jeunes à se prendre en charge, pour leur propre développement. Cette auto prise en charge, devra selon lui passer dans l'entrepreneuriat des jeunes.

Enfin, il a encouragé les jeunes de la province du Maniema à dénoncer les violations des droits dont ils sont victimes, auprès des organisations de défense des droits de l'homme, pour obtenir un accompagnement de celles-ci.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu